Rapt des 4 agents de Huawei : Un des ravisseurs arrêté à Galgoudi

Rapt des 4 agents de Huawei : Un des ravisseurs arrêté à Galgoudi

Fin de cavale pour l’un des terroristes ravisseurs des quatre employés de l’entreprise Huawei enlevés à Sidéradougou, dans la région des Cascades le 22 novembre 2019. Selon une source policière, un des terroristes ayant pris part au rapt des quatre employés de l’entreprise chinoise a été appréhendé par les services de la police nationale à Galgoudi dans la province du Poni.

La même source indique que l’homme était accompagné de trois autres combattants terroristes lors de son arrestation. Ainsi, deux mois après l’enlèvement des quatre travailleurs de l’entreprise, la police vient d’effectuer une grosse prise dans les rangs des terroristes. Selon la même source, l’individu intercepté dans le Poni, est membre d’une cellule du Front de libération du Macina (FLM).

Rappelons que c’est le 22 novembre 2019, que les quatre employés de Huawei, en mission dans la zone de Sidéradougou avaient été enlevés par un groupe armé. Selon la police, ils seront retrouvés sains et saufs et évacués vers la capitale par la police nationale, quarante-huit heures après, soit le 24 novembre 2019, grâce à l’action conjuguée des Forces de défense de sécurité (FDS) combinée à la collaboration citoyenne des populations. Le Front de libération du Macina, chapeauté par le Malien Ahmadou Kouffa fait partie des groupes terroristes opérant dans la région des trois frontières. Donné pour mort en novembre 2018 après un raid de l’armée française, il était réapparu dans une vidéo en fin février 2019.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR