Réconciliation Nationale : Le CDP est allé féliciter le HCRUN

Réconciliation Nationale : Le CDP est allé féliciter le HCRUN

Sur sa demande le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a été reçu ce 10 avril 2019 dans la soirée par avec le Haut conseil pour la réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN). Conduite par son président, Eddie Komboïgo, la délégation du CDP, forte de 7 membres, est allée comprendre la démarche du HCRUN dans l’objectif de l’atteinte de sa mission. Elle a voulu également savoir le niveau auquel se trouve certains dossiers ouverts, comme ceux de l’insurrection d’octobre 2014 et du coup d’Etat manqué de 2015. Le CDP voulait également avoir une claire compréhension de la justice transitionnelle, l’une des voies adoptées par le HCRUN, sans exclusion de la justice classique.

Le président du HCRUN, Léandre Bassolé, entouré de trois autres conseillers, a clairement situé la délégation du CDP sur le travail mené au sein de l’Institution et ceci avec forts détails.

Edifié par les réponses apportées par le président du HCRUN, le président du CDP avoue : «Après ces échanges, nous apprécions positivement l’engagement qui est celui du HCRUN pour que nous allions à l’unité nationale. Nous pensons que nous sommes sur la bonne voie. Nous ne pouvons qu’encourager et féliciter Léandre Bassolé et son équipe», a ajouté Eddie Komboïgo qui reconnaît : «Ce n’est pas une tâche facile. Déjà des journalistes ont été sensibilisés et formés, tout comme les OSC, les victimes elles-mêmes, il y a eu des tournées de sensibilisations et d’informations dans 9 régions du pays, des dossiers sont ouverts, il y a un séminaire gouvernemental le 18 de ce mois, un séminaire parlementaire le 24 avril, il reste à réunir les partis politiques pour qu’ensemble nous parlions le même langage dans l’intérêt de notre pays et de son vivre ensemble. Pour tout cela, nous encourageons et félicitons le HCRUN. Le CDP prend l’engagement d’accompagner cette institution dans son effort de tous les jours pour l’atteinte de ses objectifs», a promis Eddie Komboïgo ; Pour lui, le HCRUN «nous aidera tous à assumer notre histoire. Nous sortons satisfaits de ces échanges»

Le président du HCRUN, Léandre Bassolé, a tenu à remercier le CDP car, dira-t-il, «c’est la première fois qu’un parti politique prend sur lui de venir échanger avec le HCRUN pour mieux comprendre son fonctionnement». Pour l’ambassadeur Bassolé, «il est plus facile de se bagarrer que de se réconcilier. Et, pour réussir la mission, nous devons partager dans la sagesse et la franchise ; ainsi nous pourrons arriver à une plage où chacun se retrouve», a conclu le président Bassolé. Avant de quitter le président Léandre Bassolé, Eddie Komboïgo a invité les partis politiques à venir au HCRUN se faire instruire.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR