Région de l’Est : plusieurs infrastructures incendiées par des individus armés à Botou (Tapoa)

Région de l’Est : plusieurs infrastructures incendiées par des individus armés à Botou (Tapoa)

Dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 mai 2020, des individus armés ont mis le feu à plusieurs infrastructures dans la commune de Botou dans la province de la Tapoa, région de l’Est. Selon plusieurs sources, il s’agit du poste frontalier du commissariat de police, du poste de douane et de la mairie. «C’est aux environs de 22 heures que ces hommes armés ont pénétré dans la commune située près de la frontière avec le Niger. Dans un premier temps, ils ont effectué des tirs en l’air avant d’incendier tour à tour les infrastructures administratives», expliquent ces sources.

Parmi les infrastructures ciblées par les assaillants, seule la mairie de la commune était toujours fonctionnelle. Les autres, notamment, le poste frontalier, le commissariat de police et le poste de douane étant fermés depuis plusieurs mois du fait de l’insécurité grandissante qui sévit dans cette partie du pays. D’abord concentré dans la région du Sahel, le phénomène du terrorisme s’est déporté vers cette région connue pour sa richesse forestière et faunique. Les attaques terroristes ont dans un premier temps ciblé les militaires et paramilitaires avant de s’étendre aux civils. En mars 2019, une opération militaire dénommée «Otapuanu», (foudre en langue Gulmancéma) avait permis de mettre hors d’état de nuire plusieurs terroristes et de libérer plusieurs zones occupées par les groupes terroristes. Mais plus d’une année après, la situation s’est de nouveau détériorée avec son lot de victimes et de déplacés dont les listes ne cessent de s’allonger.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR