Région du Centre-Est : la police repousse une attaque à Comin-Yanga

Région du Centre-Est : la police repousse une attaque à Comin-Yanga

Dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 janvier 2019, le commissariat de police de Comin-Yanga, dans la province du Koulpélogo dans la région du Centre-Est, a été la cible d’une attaque d’individus armés non identifiés. Selon un témoin qui s’est confié à l’AIB, l’attaque a eu lieu au petit matin. Plusieurs coups de feu ont été entendus dans les environs du commissariat de Comin-Yanga, situé à l’entrée de la commune. «Le commissariat de police a été prise pour cible. La riposte des agents qui étaient sur place ne s’est pas fait attendre. Des coups de feu ont été entendus au poste de police à l’entrée de Comin-Yanga. Ils ont réussi à repousser les assaillants. Il n’y a eu aucune victime de part et d’autres», a-t-il expliqué.

Selon notre interlocuteur, «toutes nos forêts doivent être infestées de ces individus. Ils doivent être bien armés et sûrs d’eux, car personne n’oserait attaquer un commissariat aussi alerte que le nôtre».

En rappel, dans la nuit du samedi 17 juin 2018, une attaque terroriste (une dizaine d’assaillants) avait également visé le même commissariat où un assaillant avait été abattu et un policier blessé. L’état d’urgence décrété le 31 décembre 2018, concerne les régions de l’Est, du Sahel, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts Bassins, du Nord, des Cascades et du Centre-Est où est logée la province du Koulpélogo.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR