Région du Centre-Nord : D’importants dégâts dans l’attaque de la gendarmerie de Pensa

Région du Centre-Nord : D’importants dégâts dans l’attaque de la gendarmerie de Pensa

La région du Centre-Nord est plus que jamais dans l’œil de cyclone. Après l’attaque de l’église de Dablo qui a fait 6 morts dont le prêtre et celui de Zimtenga où quatre personnes ont été abattues alors qu’elles revenaient d’une procession mariale, c’est à Pensa qu’un incident est signalé. Hier mardi 14 mai 2019, en début de soirée, une dizaine d’hommes armés ont attaqué plusieurs édifices dans la commune de Pensa, localité située à 96 kilomètres de Kaya dans la province du Sanmatenga.

Il s’agit selon une source locale de la mairie, la brigade de gendarmerie et du domicile du chef de village. Au moment où ces lignes étaient en train d’être tracées, aucun bilan officiel n’était disponible, mais des sources locales signalent déjà d’importants dégâts matériels.

Depuis le début de ce mois de mai, on constate une recrudescence des attaques terroristes concentrées dans la région du Centre-Nord et du Sahel où deux convois militaires ont été visés par des embuscades en quarante-huit heures.

Ce regain de violence intervient au moment où les forces armées mènent une opération de grande envergure dans les régions du Centre-Nord, du Sahel et du Nord très touchées par le phénomène du terrorisme. Dénommée «Ndofou», déraciner en langue Fulfuldé, cette opération, à l’image de sa devancière «Otapuanu» vise à déloger les groupes terroristes qui ont pris leurs quartiers dans ces zones.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR