Région du Nord : les Forces armées nationales et Barkhane «amoindrissent les capacités logistiques» des terroristes

Région du Nord : les Forces armées nationales et Barkhane «amoindrissent les capacités logistiques» des terroristes

Il s’agit d’une opération conjointe réussie qui vient d’être menée. Selon un communiqué officiel, publié le mercredi 5 juin 2019 sur le site du ministère français de la Défense, «la Force française Barkhane et le 11e Régiment d’infanterie commando (RIC) de l’armée burkinabè, ont mené une opération anti-terroriste dans le Nord du Burkina qui a permis entre autres, d’amoindrir les capacités logistiques de l’adversaire». Après plusieurs jours de manœuvres, les hommes du GTD Richelieu et leurs partenaires burkinabè ont amoindri les capacités logistiques de l’adversaire et ses moyens de communication et de déplacement», explique le communiqué.

Ces opérations, selon le texte, ont eu lieu entre le 20 mai et le 3 juin 2019 dans la région du Nord du Burkina Faso et ont mobilisé des militaires de la Force française Barkhane, stationnée au Mali et des militaires burkinabè du 11e Régiment d’infanterie commando(RIC).  «Dès les premiers jours, un grand nombre d’actions a été mené par les unités déployées sur le terrain. Elles ont quadrillé les secteurs définis, et procédé à des reconnaissances d’axes, à des fouilles d’habitations et au ratissage minutieux de forêts», précise le texte.

Par ailleurs, le communiqué précise, que cette opération terrestre de l’armée française au Burkina Faso, est une première depuis l’accord de partenariat signé entre les deux pays en décembre 2018. Elle intervient au lendemain de l’opération conjointe menée par l’armée française au mali. Une dizaine de terroristes avaient été «neutralisés» lors de cette opération.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR