Région du Sahel : trois soldats tués à Kelbo et à Namissiguia

Région du Sahel : trois soldats tués à Kelbo et à Namissiguia

Nouvelles attaques contre des positions de l’armée. Selon des sources sécuritaires, dans la matinée du jeudi 21 novembre 2019, des hommes armés ont attaqué la position des Forces armées nationales basée à Namissiguia, localité située à une quarantaine de kilomètres de Djibo, dans la région du Sahel.

«L’attaque a eu lieu très tôt dans la matinée du jeudi 21 novembre 2019 et a été menée par plusieurs dizaines d’assaillants», confie une source sécuritaire sans plus de détails. Le bilan fait état d’un soldat tué et des dégâts matériels. Du matériel a par ailleurs été emporté par les assaillants dans leur fuite.

Dans le même temps, à Kelbo, localité située dans la province du Soum, une deuxième attaque a été signalée. Selon les mêmes sources, plusieurs assaillants ont attaqué le détachement militaire déployé dans la commune. Le bilan de cette deuxième attaque est de deux soldats tués et du matériel roulant emporté. On déplore également un important lot de matériels incendié par les assaillants. «Des opérations de ratissage ont été lancées aussitôt après ces attaques», indiquent ces sources.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR