Résultats de la présidentielle sénégalaise : Libération à 11 GMT ce 28 février !

Résultats de la présidentielle sénégalaise : Libération à 11 GMT ce 28 février !

Il n’y a rien de plus stressant, de plus anxiogène que l’attente des résultats d’une présidentielle que celle du Sénégal, tenue le 24 février dernier, et dont les résultats se sont faits attendre sur fond de polémique sur les suffrages récoltés par les uns et les autres.

La faute à qui ? A tout le monde, mais surtout  au pouvoir en place qui n’aura pas permis, ce qui se faisait depuis avril 2000, date de la première alternance : décomptage des votes par les membres de l’administration électorale, mais aussi, par les recoupements des radios FM et Internet, pour consolider, ou infirmer certains chiffres. C’est ce procédé qui avait permis à Gorgui de battre Abdou Diouf, il y a 19 ans. Idem pour Macky Sall, en 2012 face à Wade !

Pour ce coup-ci, à peine a-t-on commencé le comptage des voix, que le camp du président-sortant par la voix de son premier ministre se déclarait vainqueur, tandis que répondait en chaos, celles de Idy et Sonko qui tablaient sur un second tour.

Heureusement que la Commission nationale de recensement des votes (CNRV) a calmé le jeu, et fait savoir que seuls ses résultats à elle font foi, surtout que les observateurs de la CEDEAO et de l’UE ont donné le quitus de bonne tenue.

Au moment où ces lignes sont tracées, les compilations sont quasiment terminées, et selon la CNRV, dès aujourd’hui 28 février sur le coup de 11 GMT, les Sénégalais sauront qui sera le 4e président, ou à défaut, s’il faudra une ultime et seconde bataille pour départager Macky Sall et Idriss Seck ou Macky Sall-Ousmane Sonko.

Redouté et redoutable, le second tour est rejeté par les Aperistes et toute la galaxie de Benoo Bokk Yaakar, pour la simple raison qu’un second tour au pays de la Teranga équivaudrait à un demi-échec pour Macky Sall, mais surtout, est synonyme d’une nouvelle présidentielle, tant les cartes seront rebattues à coup d’alliances et des alliances contre-nature. Et que la défaite du président sortant dans ce cas serait envisageable.

Alors que l’ex-maire de Thiès, Idy est plus que convaincu que son heure a sonné, via un second tour qui est inévitable selon lui. Des indiscrétions distillées à dose homéopathique ça et là, il semble effectivement que si Macky Sall devait gagner par un coup ko, ce serait dans un petit mouchoir de poche, autant dire que le scénario d’un second tour n’est pas à écarter.

La CNRV, libérera donc les Sénégalais aujourd’hui par la proclamation d’une victoire au premier tour ou les renverra-t-elle pour un mortel 2e affrontement ? 11h est déjà là !

Sam Chris

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR