Scrutins de novembre 2020 : La CENI disponibilise les documents électoraux

Scrutins de novembre 2020 : La CENI disponibilise les documents électoraux

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a tenu le lundi 17 août 2020, la cérémonie de mise en circulation des documents électoraux, cela, en prélude au scrutin couplé (présidentielle, législatives) de novembre prochain. C’était au siège de la CENI à Ouagadougou, en présence des représentants des partis et formations politiques et regroupements d’indépendants. Il a aussi été question de la remise des formulaires de parrainage pour les candidatures à la magistrature suprême.

L’attestation de parrainage à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, le guide de réception et de validation des candidatures et le guide de parrainage des candidats sont entre autres les documents électoraux qui ont été mis en circulation par la CENI, cela, à trois mois du scrutin.

 Au cours de la rencontre, il a été annoncé aux éventuels candidats qu’un guichet est ouvert à partir du lundi 17 août 2020 pour leur permettre de se procurer les attestations de parrainage. Également, il faut noter que le prix d’une fiche de parrainage est fixé à 10 000 FCFA et les autres documents sont octroyés gratuitement. Pour ce qui est du retrait des formulaires de déclaration de candidature aux législatives, la CENI a invité les candidats à se munir d’un «mandat dûment signé par le premier responsable du parti, de la formation politique ou du groupement d’indépendants pour les formalités».

Cette cérémonie de mise en circulation des documents électoraux a été présidée par la vice-présidente de la CENI, Delphine Barry et selon elle, cette rencontre n’est pas une surprise car elle avait été annoncée le lundi 10 août, lors de la rencontre à la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères. «En sus, pour les élections législatives de 22 novembre 2020, nous vous informons que les formulaires de déclaration de candidature sont disponibles sur clé USB et peuvent être retirés tous les jours ouvrables de 8h à 15h30 au siège de la CENI», a indiqué la vice-présidente de l’organe chargé de l’organisation des élections. Par ailleurs, seuls les députés et conseillers municipaux ont le mandat pour parrainer une candidature à la présidentielle.

Exigeant à chaque candidat d’avoir 50 parrainages, la CENI représentée par Delphine Barry, fera savoir que «si parmi les 50 parrainages qui sont exigés pour chaque candidat, vous avez un député et tout le reste, des conseillers municipaux, il n’y a pas de problème. Mais si ce sont seulement des conseillers municipaux qui parrainent votre candidature, ils doivent être d’au moins 5 régions».

Larissa KABORE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR