Sécurité au Burkina Faso : drones et chiens renifleurs en renfort

Sécurité au Burkina Faso : drones et chiens renifleurs en renfort

La guerre même celle non symétrique, c’est la volonté et les moyens techniques. Depuis plus de cinq ans, le mode opératoire des terroristes est toujours pareil : la surprise ! Montés sur des motos, ils frappent et disparaissent. Le renseignement progresse, mais il faut aussi la couverture aérienne. Vraisemblablement le Burkina Faso devrait étoffer sa flotte en drones avec l’arrivée si ce n’est déjà le cas de petits engins sans pilotes et de chiens renifleurs pour détecter les engins explosifs improvisés. Ces mines qui font tant de dégâts sur les routes où passent les convois. La guerre à l’âge de ces instruments  et les terroristes aujourd’hui sont des professionnels, il faudra donc anticiper et pouvoir contre-attaquer. Car jusqu’à présent, ces attaques surprises avec des motos bruyantes dans la nuit ne peuvent être déjouées que par une vision en hauteur. Quant aux chiens renifleurs, ils contribueront à détecter ces engins disséminés sur les chemins même les plus insoupçonnés.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR