Statut des personnels de l’éducation : Vers une mise en œuvre définitive

Statut des personnels de l’éducation : Vers une mise en œuvre définitive

Le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a procédé officiellement à la remise du document technique devant servir de bases aux réflexions sur le statut des personnels de l’éducation à la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE). C’était le mercredi 30 mai 2018, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Stanislas Ouaro.

23, était le nombre des points du protocole d’accord qui avaient été adoptés pour mettre fin à la crise qui secouait le monde de l’éducation en début d’année 2018. Parmi les points sur lesquels s’étaient accordés le gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), se trouvait celui relatif au statut valorisant des personnels de l’éducation. En l’occurrence, cette séance de remise d’un document technique devant servir à la rédaction de ce statut, est perçue par les deux parties comme une avancée notable vers une résolution définitive des problèmes du secteur de l’éducation. Pour le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, ce document technique répond point par point, aux objectifs fixés au comité, en ce sens qu’il fait une analyse des missions et défis actuels du MENA, identifie les forces et les faiblesses du dispositif actuel de gestion des ressources humaines du ministère et propose des pistes de solutions en matière de réorganisation de l’exercice du service public d’éducation, de même qu’une nomenclature des emplois à même de mieux porter les missions du MENA. Et de rappeler les membres de la CNSE à s’approprier le document technique, qui ne fait que jeter les bases des futurs échanges devant permettre de disposer d’un statut valorisant des personnels de l’éducation. Pour sa part, le coordonnateur de la CNSE, Wendyam Zongo, affirme que le statut valorisant est le point numéro 1 de leur plateforme revendicative, et qui a été acté dans le protocole d’accord, signé le 27 janvier 2018. «Aujourd’hui, nous remercions le gouvernement qui a bien voulu rendre disponible le document en ce jour, mais nous attendons de voir le contenu pour mieux apprécier, voir s’il est conforme aux aspirations des personnels de l’éducation», a-t-il laissé entendre. Et de préciser que si ce document pose les bases solides pour régler les questions du statut des personnels de l’éducation, ce problème qui perdure depuis 2011, pourra être définitivement oublié. En somme, le comité qui a élaboré ce document technique, est toujours à pied d’œuvre pour produire un draft du futur statut valorisant, qui sera remis à la CNSE à la prochaine rencontre de suivi de la mise en œuvre du protocole prévue pour le 11 juin 2018 .

Larissa KABORE

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR