Togo :  Alpha et Akufo ont-ils échoué ?

Togo : Alpha et Akufo ont-ils échoué ?

Plus les jours passent au Togo, plus on en vient à se demander, où en est-on avec la médiation des deux chefs d’Etat désignés par la CEDEAO, Alpha Condé et Nana Akufo-Addo ? Les faits : pas une semaine, sans manif. au Togo, telles celles d’hier 25 avril et des 26 et 28 avril prochain. Rien que l’ambiance quasi-insurrectionnelle d’hier, aux alentours du siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) à Lomé, montre un aperçu, de la ligne de facture qui devient béante au fil du temps, entre un pouvoir, qui joue la montre, et qui n’entend pas céder sur l’article 59 de la constitution, et une opposition qui a compris que le temps joue contre elle. Lorsqu’on observe ces scènes de chienlit à Lomé en 2018, on a l’impression du déjà-vu, et le Togo effectivement repasse les plats, en politique. Pour quiconque regarde la tambouille pouvoir-opposition, croit revoir les mêmes scènes, il y a 20 ans et plus, lorsque le père de l’actuel président régentait ce petit pays du Golfe de Guinée.

Les acteurs politiques ont un peu changé de part et d’autre, mais les méthodes restent les mêmes : les Yawo Agboyibo, Léopold Gninivi, gagnés par l’outrage du temps ont un peu décroché, laissant la place à d’autres moins charismatiques, mais tout aussi décidés. Jean-Pierre Fabre est toujours là, mais la radicalité, elle est du côté d’un certain Tikpi Atchadam, qui n’est pas sans rappeler un certain Gilchrist Olympio. Comment résoudre ce casse-tête de ce fameux article 59 du 14 octobre 1992 ? Faure Gnassingbé tient à remettre ses compteurs à zéro, avec cette clause sur le nombre de mandat, adossé au principe-béton de la loi qui est d’essence impersonnelle et dispose pour l’avenir. L’opposition va-t-elle finalement, se lasser et laisser faire ? Ou va-telle œuvrer coûte que coûte, arc-boutée à la casuistique et au bon sens qui veut qu’après 15 ans, Faure doit partir ?

De ces questions prémisses, on en vient à celle-conclusion : les deux médiateurs sont-ils en passe d’échouer ? Quelles solutions vont-ils sortir de leurs costumes pour ramener la paix au Togo ? La semaine s’annonce très chahutée, et tout indique que les face-à-face pourraient se durcir. Qui pour sauver le Togo ?

La Rédaction

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
Aujourd'hui au Faso

GRATUIT
VOIR